• Action 25,06€ 10/12/22 08:48 (Paris)

Vous êtes

Le prolongement contemporain d’une identité unique.

Réhabilitation de l’ancien Hydro à Sainte-Adresse (76)

      • 3 minutes

    La réhabilitation d’un patrimoine cher au cœur des Dionysiens.

    Comme un prolongement contemporain de cette identité unique, le projet que nous portons pour le site de l’Hydro a pour ambition de dessiner une nouvelle manière d’habiter le littoral, entre la promenade des Régates et le Cap de la Hève. 
    La ville de Sainte-Adresse fait face aujourd’hui à une pénurie de logements abordables, d’activités culturelles, et de centres de santé. La réhabilitation de l’Hydro et la création d’un parc habité contribueront à répondre aux besoins des Dionysiens au travers d’une richesse programmatique importante, incluant un éventail de services qui redynamiseront le quartier. 
     

      L’hydro, un futur parc habité, avec vue sur le grand paysage.

      La commune de Sainte-Adresse dispose d’un paysage magnifique, en particulier le quartier de l’Hydro. Avec sa vue sur mer, et ses nombreuses zones préservées et protégées, notre projet viendra intensifier la végétation en préservant la nature et la biodiversité au travers d’un projet de parc habité, avec vue sur le grand paysage. De nombreux espaces verts naturels seront intégrés afin de faire écho à la végétation naturelle des alentours. Nous mettrons également en place des aménagements favorables à la faune pour qu’elle puisse trouver ses refuges nécessaires par l’installation de bosquets, de continuité écologique entre les espaces adjacents et les espaces verts de l’ilot qui permettront le développement de corridors écologiques pour la faune. 

        A la rencontre des Dionysiens.

        L’ancienne école nationale de la marine marchande de Sainte-Adresse réhabilitée, au profit d’un parc habité, avec au cœur du projet un espace culturel de plus de 1800m2, des logements abordables et une multitude de services… Nous sommes allés à la rencontre des Dionysiens pour savoir ce qu’ils en pensent !  
         

          Pour la petite histoire... !

          La ville du Havre fut une des premières cités maritimes à posséder une école d’Hydrographie, puisque c’est en 1665 que la première école y fut ouverte, à peu près en même temps qu’ouvraient celles de Dieppe, Saint-Malo, et Rochefort. Cette école fonctionna pratiquement sans interruption jusqu’en 1940. Il fallut l’occupation allemande d’abord, la destruction de la cité ensuite pour entrainer sa disparition momentanée. Mais la présence d’une école d’Hydrographie au Havre est une si évidente nécessité que dès 1949 une nouvelle école provisoire s’ouvrait quai Casimir-Delavigne. Les installations y étaient insuffisantes et les pouvoirs publics envisagèrent la construction de la grande école de Sainte-Adresse, qui a reçu ses premiers élèves en octobre 1961. L’Ecole Nationale de la Marine Marchande de Sainte-Adresse est aujourd’hui un véritable trésor architectural. Entre sa position géographique qui donne l’illusion de dominer la mer, et son architecture en forme de paquebot, l’ENMM fait partie des patrimoines les plus chers au cœur des Dionysiens.

            Bon à savoir :

            Pourquoi les habitants de Sainte-Adresse s’appellent les Dionysiens, sachant que ce terme est normalement utilisé pour les habitants de Saint-Denis ? Eh bien car la ville de Sainte-Adresse s’appelait auparavant Saint-Denis-Chef-de-Caux ! La raison de ce changement de nom est source de diverses légendes marines : 
            « Un navire en difficulté était laissé à la dérive par ses marins occupés à prier à genoux Saint-Denis qu’il leur vienne en aide. Le capitaine excédé hurla que seule leur sainte adresse pourrait les sauver. »
            Une autre légende explique que le nom vient de « la difficulté à franchir le cap de la Hève et à l’adresse dont devaient faire preuve les marins. »
             

            Une question ? Contactez-nous

            Vous êtes