• Action 18,72€ 03/06/23 02:34 (Paris)

Vous êtes

Le renouvellement urbain de Saint-Ouen par la reconquête des Docks

L’éco quartier des DOCKS, Saint-Ouen (93)

    • #Penser la ville
    • #Nature en ville
    • #Ecoquartier
    • #Habitat

Comment tout un quartier prend vie sur un ancien site industriel ? C’est la transformation de la ville

Le territoire des Docks a été occupé pendant plus d’un siècle par de vastes emprises industrielles isolées du tissu urbain. Il s’agit aujourd’hui de restituer ce territoire aux habitants et de relier à nouveau le centre-ville au fleuve en se réappropriant ses berges.

Cette transformation se traduit par une offre de logements variés, d’activités et de commerces. Sociale, fonctionnelle, générationnelle, la mixité s’inscrira dans les différentes strates de la ville, bureaux et logements pouvant se superposer à des rez-de-chaussée animés accueillant commerces, activités ou équipements collectifs.

    Une exemplarité environnementale sous tous ses angles. 

    Le projet urbain des Docks s’inscrit dans la perspective d’un développement durable et solidaire. La qualité environnementale du projet est appréhendée dans toutes ses dimensions (eau, énergie, déplacements, matériaux, santé, risques, pollutions…) et le sera tout au long de l’opération. Après avoir longtemps tourné le dos à la Seine, la ville de Saint-Ouen renoue avec le fleuve dans toutes ses composantes : écologique (corridors végétaux), paysagère (parc et promenade en bord de fleuve) et économique. Cette reconquête devient possible grâce à l’écoquartier des Docks, qui permet la rénovation de friches industrielles.

      À la rencontre des Audoniens(ennes).  

      Un nouvel écoquartier au cœur de la ville de Saint-Ouen, dans une démarche volontariste d’un aménagement durable et exemplaire : qu’en pensent les Audoniens(ennes) et les habitué(e)s du quartier ? Nous sommes allés à leur rencontre pour en savoir plus !

        Pour la petite histoire… !

        D’abord en pleine révolution industrielle : les berges de la Seine se couvrent d’usines et d’entrepôts. Au plus fort de l’activité, dans les années 1950, on y comptera près de 3.000 travailleurs.

        Arrivent les années 1960 qui marquent le début du déclin de cette ère industrielle. Dans les décennies qui suivent, les sites en bord de Seine ferment les uns après les autres. Au point qu’à l’entrée dans le XXIème siècle, Alstom et Areva qui occupent encore ensemble 18 hectares entre l’hôtel de ville et la Seine et qui n’emploient plus que quelques centaines de personnes, envisagent de quitter Saint-Ouen. C’est en 2004 que Nexity entre en action en acquérant auprès d’Alstom le terrain et les bâtiments qui l’occupent. Nexity se charge aussi d’établir les conventions avec chaque occupant des espaces verts et d’obtenir le permis de construire pour un immeuble de bureau tout neuf destiné à accueillir les activités tertiaires d’Alstom qui demeurent sur le site. Presque une feuille blanche au regard des 18 hectares acquis.

          BON À SAVOIR

          En plein cœur des Docks, la ville de Saint-Ouen a mis en place un système de gestion des déchets souterrains qui aspire les sacs et les emmène au centre d’incinération des déchets. Pas de camions-poubelles qui passent dans la Zac des Docks, on ne reste pas coincé derrière les éboueurs !

          On peut d’ailleurs apercevoir les tuyaux d’aspiration à partir de divers endroits au sein de la ZAC.

          Une question ? Contactez-nous

          Vous êtes